image

Emmanuel Giboulot s’est dressé seul contre l’administration qui, en juin 2013, avait ordonné aux paysans de traiter préventivement leurs vignes avec des insecticides toxiques. Le tribunal de Dijon a été indulgent. Aujourd’hui, chercheurs, médecins, sommeliers et cultivateurs des crus les plus prestigieux se joignent à son combat écologique. Tandis que les dégâts des produits chimiques sont déjà immenses, une prise de conscience s’est fait jour, et 3 000 vignerons bourguignons ont rejoint Emmanuel…
Onirovins’s insight:

La colère bio.

Emmanuel Giboulot, vigneron combattant

See on parismatch.com